× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas

Monaco, Nice (Eglise Russe et Ecole Russe)

À l'approche de Noël, Pierre et Lena vous font visiter Monaco, ses ports, son palais princier, son jardin japonais et de nombreux points de vue sur Monaco et ses environs.
Décembre 2019
4 jours
1

Sur l'invitation de l'élève de Léna nous avons eu la chance de visiter Monaco. D'ailleurs, nous avons eu beaucoup de chance ! Partis en pleine grève des transports, Air France a reporté notre correspondance (initialement prévue à Lyon) à Paris ce qui ne nous rassurait pas. Heureusement, tout s'est bien passé et l'avion a décollé seulement avec dix minutes de retard.

Pendant tout notre séjour il y avait le grand ciel bleu et le soleil rayonnant. On a oublié nos parapluies et nos bottes en Bretagne !

Monaco, ses ports, ses buildings, sa richesse insolente, son palais princier, son jardin japonais...

Voyage Pierre et Lena Monaco-Nice, Décembre 2019

PlayList : https://www.youtube.com/playlist?list=PLA46VJ8l4qp0uJDvMUF08GFJ9i9unvzky

☛ Quand les cours de russe font visiter Monaco, Nice...

https://www.youtube.com/watch?v=4NIIZP4-FDE

Cathédrale orthodoxe russe de Nice

https://www.youtube.com/watch?v=p25jlLcH3KM

Nice

https://www.youtube.com/watch?v=92rURFVhjJk

Monaco

https://www.youtube.com/watch?v=Zg9LSuRli6s

• • •

Arrivée à Monaco : Premiers pas en compagnie de Lane et Renée

Le premier lieu que nous avons visité c'était la Place du Palais avec sa vue imprenable. On ne peut manquer ce panorama qui permet de comprendre pourquoi la Principauté de Monaco a la plus forte densité de population au monde. La construction de tours d'habitation s'est multipliée depuis les années 1970. Néanmoins, la vue reste fascinante. C'est là qu'on a pris nos premières selfies à Monaco.

Nos premières selfies à Monaco

Vieux Monaco

Nous avons commencé notre balade par le Monaco-Ville, la partie la plus ancienne de la Cité-État, que l'on appelle aussi le Rocher. Ce quartier regroupe la plupart des institutions politiques du pays ainsi que de nombreux musées. On a passé d'abord par les ruelles pittoresques de la vieille ville, non loin du Palais Princier. Les couleurs chaudes des maisons sont typiques pour le sud.

C'est très agréable de flâner dans le Vieux Monaco avec ses rues étroites, ses petites boutiques de souvenirs, ses restaurants. On a même vu une crêperie bretonne ! Léna qui aime les langues a entendu les gens parler français, italien, anglais ainsi que la langue monégasque appelée ligure.

Jolies ruelles du Vieux Monaco 

Place du Palais

Nous avons observé la splendeur du Palais Princier et pris beaucoup de photos. C'est la résidence officielle du Prince de Monaco depuis 1297. Le palais est situé tout en haut du rocher. Les Monégasques disent que si le drapeau sur la tour est érigé cela signifie que le prince est présent en son palais.

En face se trouve la caserne des carabiniers qui assurent la garde du palais et la sécurité de la famille princière. Le cérémonial de la relève se déroule tous les jours et attire les touristes.

Vue sur le Port Hercule nous fascine. On y voit la grande roue déjà installée pour Noël. Un bâtiment en forme du bateau attire notre attention. On a appris que c'était le célèbre Yacht-Club construit avec l'architecte monégasque Alexandre Giraldi. Tel un yacht amarré, il semble regarder passer les paquebots...

Place du Palais 

De l'autre côté de la Place du Palais on a la vue sur le Port de Fontvieille. C'est le port de plaisance situé au pied de la falaise naturelle. C'est la où la famille Grimaldi s'est emparée de la forteresse. D'ici on observe une drôle de montagne que les Monégasques appellent la Tête de Chien. Est-ce que vous y voyez un chien, vous-aussi ?

Famille Grimaldi

Monaco est gouverné par la dynastie des Grimaldi depuis plus de 700 ans. Il existe une légende au sujet de son fondateur François Grimaldi, dit Malizia (François la Malice). Selon cette légende, dans la nuit du 8 au 9 janvier 1297, François s'est déguisé en moine et a pénétré avec un de ses compagnons lui-aussi habillé en moine dans la forteresse sans attirer la méfiance. C'est ainsi qu'il a ouvert ensuite les portes pour ses soldats. Maintenant on comprend mieux pourquoi on l'appelle « la Malice », « le rusé ». On trouve les traces de cette légende sur les armoiries de la principauté qui comportent deux moines tenant une épée. Par coïncidence, « monaco » veut dire moine en italien !

La statue en bronze de François la Malice a été offerte au prince par les habitants de Monaco pour célébrer les 700 ans de la dynastie des Grimaldi.

Palais Princier, port de Fontvieille et Tête de Chien

Cathédrale de Monaco

La cathédrale en pierre blanche et les palmiers devant : ça nous change de notre Bretagne ! La cathédrale Notre-Dame-Immaculée a été consacrée en 1911. À l'occasion de son centenaire, le grand orgue a été entièrement restauré. Le passage du centre de la cathédrale était barré par une corde mais nous avons réussi à passer de l'autre côté pour prendre en photo cet orgue moderne.

C'est ici où reposent le prince Rainier III et la princesse Grace.

Cathédrale de Monaco et son grand orgue 

No Finish Line

Port de Fontvieille vue en haut du Rocher. C'est sur cette digue que Monaco organise la célèbre course "No Finish Line". Cet évènement caritatif a été créé en 1999 pour promouvoir la première journée monégasque des droits de l'enfant. Le principe de la No Finish Line est simple. Un circuit d'environ 1,4 km est ouvert pendant neuf jours et huit nuits non-stop. On peut courir ou marcher, une seule fois ou tous les jours. Les gens courent pour une seule cause et essaient de faire le plus de kilomètres possibles. Les organisateurs s'engagent à reverser un euro par kilomètre parcouru. Ces récoltes d'argent permettent de financer des projets en faveur d'enfants défavorisés, souffrants, malades...

Port de Fonvieille 

Prince Albert II et ses soeurs

En descendant de la cathédrale, nous avons vu des villas des princesses de Monaco, Caroline et Stéphanie. Quand elles ne sont pas en déplacement à Paris ou ailleurs, c'est là où elles résident.

C'est à ce moment-là de la balade que nous avons vu la voiture du prince Albert II passer devant nous, avec son cortège habituel de carabiniers. On a essayé en vain de le voir derrière les vitres de sa voiture, son passage était trop court. Les Monégasques racontent que c'est tout à fait possible de rencontrer le prince en personne dans une boulangerie du coin. Même le S.A.S. (Son Altesse Sérénissime) aime le croissant et la baguette française...

Cathédrale Notre-Dame-Immaculée et les rues de Monaco 

Musée océanographique de Monaco

Le bâtiment du Musée océanographique impressionne : il a été construit sur le flanc de la falaise au dessus de la Méditerranée. C'est le prince Albert I qui l'a inauguré en 1910. Le célèbre Jacques-Yves Cousteau était directeur du musée. Les amateurs d'architecture, d'océanographie et de culture sont nombreux à venir : le musée accueille plus de 650 milles visiteurs par an.

Nous avons aperçu un aquarium extérieur, visible à partir des jardins Saint-Martin. Une énorme tortue nous a offert sa belle danse. Et bien sûr, nous avons vu le célèbre bathyscaphe jaune biplace de Cousteau avec lequel il avait pris des milliers de photos des fonds marins ! Il ne fallait pas être claustrophobe pour y aller.

Au sous-sol non loin du musée nous nous sommes retrouvés dans un tunnel construit dans la roche. Pierre a été attiré par les entrainements des jeunes sur leurs karts. Peut-être qu'ils se préparaient au Grand-Prix automobile de Monaco ?

Musée Océanographique 

Casino de Monte-Carlo

Monte-Carlo est un quartier de Monaco. Il abrite le célèbre casino de Monte-Carlo ! Symbole de la Belle Époque, le casino a été construit en 1878 par Charles Garnier, le même qui a fait l'Opéra Garnier à Paris. Le casino abrite un opéra et des salles de jeux. L'édifice a été restauré et rouvert en 2005, le jour de la fête nationale.

Dans le décor de noël et avec ses emblématiques illuminations, le casino Monte-Carlo semble être encore plus splendide. Comme il se le doit, on a fait nos selfies devant. Les voitures garées sur la placette devant le casino de Monte-Carlo sont soit des voitures de luxe soit elles appartiennent à une personnalité reconnue.

Nous avons fait le tour du Casino et découvert l'entrée du Prince de Monaco. Le prince et toute la famille princière ont un accès privilégié pour se rendre directement dans leur loge de la salle Garnier et assister aux spectacles.

Beaucoup de films ont été tournés à Monte-Carlo. Par exemple le célèbre "Golden Eye" avec Pierce Brosnan dans le rôle de l'Agent 007...

Casino de Monte-Carlo et Hôtel de Paris 

Carré d'Or

Certains viennent à Monaco rien que pour faire les boutiques de luxe près du casino de Monte-Carlo. La partie la plus prestigieuse de Monte-Carlo est appelée Carré d'Or. Nous avons eu l'honneur d'être parmi les premiers visiteurs de ce "carré d'or" récemment rénové. Le nouveau quartier des boutiques et des bureaux a été inauguré il y a quelques semaines.

Boutiques du Carré d'or

En décembre la nuit à Monaco tombe vite, à 17h. En Bretagne, on n'est pas habitué à ça ! Mais on peut comprendre : en 2012 Monaco a reçu le prix de la plus belle ville du monde la nuit, avec deux autres villes (Hong-Kong et Nagasaki). Les soirs de pleine lune, le spectacle est féerique !

• • •
2
Vue sur Monaco de La Tourbie

École russe « Solnyshko » à Nice

À Nice nous avons fait connaissance de Olga, la directrice de l'école russe « Solnyshko ». Les deux professeurs, Léna et Olga, ont partagé leurs expériences de l'enseignement de russe.

École «Solnyshko», la première école Russe de l'enseignement extrascolaire sur la Côte d'Azur, existe depuis 2006. Son objectif est le soutien de la langue russe maternelle chez les enfants russophones habitant en dehors de la Russie. Les leçons à l'école suivent les programmes de l'éducation russe et sont adaptés aux besoins des enfants bilingues d'âge différent. Tous les cours se font en russe !

En russe "solnyshko" veut dire "soleil".

Léna et Olga, deux professeures de russe

Nous avons eu droit à la visite guidée de l'Ecole russe dans ses nouveaux locaux très spacieux de 540 m2. Les classes étaient remplies. On a trouvé les professeurs très créatifs. Les parents patientaient dans la salle d'attente très confortable. Depuis le déménagement de l'école le nombre de ses élèves grandit d'année en année !

Les parents peuvent laisser leurs enfants à l’école pour « La journée russe » de 9h à 18 h le mercredi et le samedi pour l’immersion totale dans la langue et la culture russe. Une ou deux « journées russes » par semaine aident l'enfant à préserver la langue russe, qui se trouve en position faiblesse par rapport au français – la langue environnementale.

L'école russe "Solnyshko" aide les enfants à grandir dans les deux cultures pour faciliter leur vie, leur parcours professionnel, leur intégration à l’Europe et à enrichir leur expérience personnelle. L'école agit au sein de l'Association "Alliance Russe ». Cette dernière coordonne le travail des écoles d'éducation extrascolaire russes du Sud de la France.

Le bureau du directeur et l'alphabet russe 

Comme vous pouvez voir sur la photo, l'alphabet russe se compose de 33 lettres ! Si ça vous tente, Léna sera ravie de vous l'enseigner.

École russe à Monaco

D'ailleurs, pendant 6 ans, les professeurs de l’école « Solnyshko » de Nice donnaient des cours aux enfants russophones de la principauté de Monaco, en accord de collaboration avec l’association monégasque «Centre Culturel Russe» au Consulat Général Honoraire de Russie à Monaco. Les Russes sont nombreux à vivre à Monaco... Les langues (à part le français) qu'on entend le plus souvent quand on se promène dans les rues de Monaco c'est le russe et l'italien.

Les rédactions des élèves de l'école Solnyshko

Cathédrale russe Saint-Nicolas à Nice

C'est surprenant de voir cette cathédrale russe et ses cinq coupoles en plein centre de Nice ! Elle se trouve près du boulevard du Tzaréwitch, à l'extrémité de l'avenue Nicolas II. La communauté russe installée à Nice au cours de la deuxième partie du XIXe siècle était très importante. C'est pourquoi beaucoup de Russes et de mécènes ont financé la construction de cette cathédrale.

Cathédrale orthodoxe russe de Nice

La cathédrale Saint-Nicolas a été édifiée en 1912 sous le patronage du dernier tsar russe Nicolas II et de sa mère l'impératrice Marie Fedorovna. Inspirée du style des églises de Moscou, l'intérieur possède une décoration très riche, ornée de multiples icônes, de fresques, de boiseries sculptées et d'une iconostase en métal repoussé et ciselé. Il est interdit de prendre les photos à l'intérieur mais vous pouvez nous croire à la parole ou venir voir par vous-mêmes !

La cathédrale russe à Nice est le plus bel édifice religieux de ce site en dehors de Russie et la plus parfaite représentation de l'art religieux russe à l'étranger.

Cathédrale Saint-Nicolas de Nice 

On peut voir l'icône de Saint-Nicolas à l'entrée de la cathédrale. Nous avons acheté un livre sur la communauté russe à Nice qui est écrit en langue française. Le livre s'appelle Nice - la "Petite Russe".

Icône de Saint-Nicolas et entrée de la cathédrale 

Place Masséna

L'heure du déjeuner est arrivée et nous nous sommes installés dans un endroit emblématique de Nice - sur la Place Masséna. On a mangé sur la terrasse du bar à salades qui s'appelle "So Green". Le soleil et les couleurs chaudes de Nice nous donnaient l'impression d'être en été...

La place Masséna est un « joyau » de la ville et un espace central de la ville de Nice. Elle accueille les plus grandes fêtes niçoises comme le Carnaval de Nice, des manifestations aussi bien culturelles et sociales que politiques. On peut y voir des spectacles de danses ou de roller, spontanés ou non. La place Masséna permet la rencontre des habitants et des touristes et transmet au mieux l'ambiance de Nice et l'art de vivre des niçois. Nous l'avons bien senti, en effet !

Place Masséna 

Conversation à Nice

Sur la place Masséna, il y avait ces drôles de sculptures qui avaient tout de suite attiré l'attention de Léna. Nous nous sommes renseignés et avons appris que c'était le monument qui s'appelle «Conversation à Nice». On observe sept statues en résine blanche à une dizaine de mètres au-dessus du sol, les personnages sont accroupis ou assis. Ces sept statues représentent les sept continents. La nuit ces personnages deviennent translucides et s'illuminent de différentes couleurs selon l'instant. Cela donne encore plus de charme à la place Masséna !

Ces statues ont été conçues par Jaume Plensa en 2007. Leurs douces variations de couleurs symbolisent le dialogue entre les diverses communautés composant notre société. Elles invitent à lever les yeux et redécouvrir le ciel niçois.

Nice, Promenade des Anglais, Place Masséna...

Coulée Verte à Nice

La promenade du Paillon est une coulée verte de Nice conçue par le paysagiste Michel Péna. Elle permet de relier la promenade des Anglais jusqu'au théâtre national. Jusqu'à 2010 ce lieu était occupé par la gare routière de Nice et par ses jardins suspendus. Pour créer la promenade du Paillon, tout a été démoli. La coulée verte a été inaugurée en 2013. Depuis les lieux sont devenus immédiatement prisés par les Niçois et les touristes.

C'est une coulée verte composée de 1 600 arbres, 6 000 arbustes et 50 000 plantes vivaces. Elle comprend également un miroir d'eau de 3 000 m2, équipé de 128 jets ainsi qu'un plateau des brumes. Il existe plusieurs sortes de jets d'eau, c'est un véritable spectacle !

On n'a pas tout visité, mais on comprend maintenant pourquoi les Niçois aiment y venir.

Coulée verte à Nice et le tramway 

La ville de Nice a aussi son tramway qui traverse la place Masséna.

En allant vers la promenade des Anglais, nous sommes tombés sur les bouquinistes qui exposaient leurs trésors près du Palais de Justice. On est passé par le Vieux Nice où on serait bien resté plus longtemps pour flâner et sentir l'ambiance de la vie niçoise.

Bouquinistes à Nice 

Promenade des Anglais

On a l'impression que c'est toujours ensoleillé à Nice ! La promenade des Anglais était noire de monde, sous le grand soleil, avec des animations pour les petits et les grands comme par exemple le jeu d'énormes bulles. Les Niçois et les touristes aiment venir là malgré une épisode tragique avec le camion qui a percuté des passants. Depuis, on y a installé des bornes. On vous rassure, ça n'enlève pas le charme de cette promenade !

L'histoire raconte que dès le début du XVIIIe siècle de nombreux Anglais fortunés avaient choisi la ville de Nice pour passer l'hiver et éviter ainsi la grisaille britannique. Ils s'installaient dans des somptueuses maisons situées le long de la Baie des Anges. Mais il leur manquait le lieu pour se promener. L'un d'eux a décidé donc de construire une promenade. Depuis, les niçois l'appellent « la promenade des Anglais ». On doit peut-être faire comme les Anglais, venir là s'il pleut trop en Bretagne !

Les fameuses chaises bleues sont toujours là. C'est un des symboles forts de la ville de Nice. Les promeneurs aiment y venir se relaxer un moment en contemplant la mer et les vagues. A l'heure de notre passage, toutes les chaises étaient occupées.

Tout le long de la promenade, on voit une architecture somptueuse de Nice, avec son opéra ou ses hôtels les plus chics. On a découvert la célèbre statue de la Liberté ...en miniature. Cette réplique, signée par le sculpteur Bartholdi, mesure 1,35 m. Elle a été installée sur le quai des Etats-Unis en 2014 pour célébrer les liens séculaires unissant Nice et les Etats-Unis d'Amérique.

Promenade des Anglais

Fontaine du Soleil

En retournant sur la place Masséna, nous sommes tombés droit sur la "fontaine du soleil". Au centre de la fontaine se trouve la statue d'Apollon en marbre de 7 mètres de haut entouré de cinq statues de bronze sculptées. Elles représentent toutes des personnages de la mythologie gréco-romaine : la Terre, Mars, Vénus, Mercure et Saturne. Dans l'idée de l'artiste qui les a conçues, nous pouvons y retrouver les planètes qui tournent autour du soleil.

Il est vrai que Apollon est beau de tous ses côtés. Il y a quelques années, la statue a été déplacée du centre-ville en raison de sa nudité. Mais lors de la restauration de la place Masséna, la fontaine et ses sculptures sont revenues et ont été réinstallées au même endroit.

Fontaine du Soleil à Nice

 La Turbie

Après Nice, on est allé à la Turbie. La montée nous offrait des vues à couper le souffle. C'est un petit village qui donne une belle vue sur tout le Monaco ! On s'est retrouvé sur la Tête de Chien que l'on a pu observer hier sur la place du Palais. Le panorama est époustouflant. Ici se trouve le point de départ d'une randonnée exceptionnelle, qui mène jusqu'à Monaco.

On n'a pas fait de randonnée mais on a rencontré une Russe qui porte un joli prénom Anastasia. Léna et Anastasia ont parlé russe avec Lane pendant que Pierre les filmait.

La Turbie 

Vue sur Monaco au soleil couchant, notre guide Lane a bien calculé son coup !

Vue de la Tourbie 

À la tombée de la nuit nous sommes rentrés à Monaco pour aller au théâtre. C'est un petit Théâtre des Muses installé dans les locaux d'une ancienne boulangerie. La directrice du théâtre Anthéa Sogno a eu l'idée géniale de transformer un vieux four à pain en salle de spectacle d'une centaine de places. Nous avons vu le spectacle "Mademoiselle Molière" avec la meilleure comédienne 2019 Anne Bouvier et son partenaire Christophe De Mareuil. Une histoire déchirante sur la vie de Molière, mais tellement bien jouée !

• • •
3

Nous étions tellement motivés par le beau temps qu'on s'est levé à l'aube, chose rare pour deux lève-tard comme nous. Nous sommes sortis sans traîner pour profiter d'une balade en amoureux à Monaco.

Maison troglodyte 

Villa troglodyte

Avant de descendre vers la mer, nous avons trouvé sur notre chemin cette villa troglodyte comme on l’appelle ici. La pancarte raconte que le sommet de ce promontoire rocheux était autrefois couronné d'une enceinte de gros blocs, vestiges d'un village protohistorique fortifié. D'après nos amis, cette maison n'est pas encore louée. Vous voyez si vous voulez tenter votre chance !

Immeubles et villa troglodyte à Monaco 

Les ascenseurs publics à Monaco

Les ascenseurs et les escaliers de Monaco c’était une belle découverte pour nous. En effet, Monaco possède tout un système d’ascenseurs publics pour se déplacer rapidement et facilement sans se fatiguer. Une idée aussi originale que pratique !

Nous, on les a prises un peu au hasard de notre balade, mais il existe le fascicule qui recense 79 ascenseurs, 35 escalators et 8 travelators (trottoirs roulants). Automatiques, publics et gratuits, ils facilitent le passage, aérien ou souterrain, entre les différents quartiers de Monaco et constituent un véritable maillage de la principauté. C’est vraiment impressionnant ! En moins de 10 minutes, nous nous sommes retrouvés au port de Fonvieille.

En plus, Monaco est au point sur tout ce qui est transport électrique : voitures, trottinettes et de nombreuses stations de vélos à assistance électrique. Le climat doit bien y être pour quelque chose !

Ascenseurs, escaliers et jardins de Monaco 

Le premier ascenseur que nous avons pris au hasard nous a ramené dans un des jardins de Monaco. Nous sommes ressortis de l'autre côté du jardin et on a tout de suite pris un autre ascenseur. Très pratique ! A tester absolument.

Escalateurs de Monaco et le Grand Ours

Au fil de notre balade, nous avons entendu le bruit des oiseaux et des animaux. On ne le savait pas mais on a découvert que Monaco possède un jardin animalier tout près du Rocher. Pour y accéder, il faut prendre l'escalateur. Juste à côté du jardin animalier se trouve le Musée des timbres. Monaco est connu par ses timbres beaucoup appréciés par les amateurs.

Nous sommes descendus vers le centre commercial Espace Léo Ferré et il ne nous restait qu'à traverser la route pour nous retrouver dans le port de Fontvieille.

Espace Léo Ferré 

Port de Fontvieille

Arrivés à ce port nous y sommes restés un moment. Ce dimanche matin il n’y avait pas grand monde. Ce port de plaisance est situé au pied de la falaise naturelle du Rocher, dans sa partie orientale. Véritable marina, il abrite jusqu'à 275 bateaux et est l'un des mieux abrités de la région. Tous ces superbes yachts aux noms romantiques défilaient devant nos yeux, sous le grand soleil de Monaco. Un seul plaisancier est sorti sur le pont de son voilier, d’autres faisaient leur grasse matinée.

Port de Fontvieille à Monaco

Nous sommes bien conscients que c’est l'endroit le plus riche au monde et que pour avoir un emplacement pour le voilier dans ce port de plaisance il faut toucher au… paradis fiscal ! En attendant de devenir milliardaires, nous vivons notre instant présent sous le beau soleil monégasque !

Port de plaisance au pied du Rocher 

Du port de Fontvieille on peut avoir un autre angle de vue sur la Tête de Chien et sur le Palais Princier.

Grands yachts de Monaco. Vue sur la Tête de Chien.

A Monaco, toutes les routes mènent ...au Rocher. Du port de Fontvieille, nous avons décidé de remonter vers la place du Palais. Cette fois-ci, nous avons emprunté un chemin différent que celui du premier jour : on est monté l'escalier emblématique rouge qui permet d'accéder directement au Palais princier.

Escalier qui mène au Palais Princier 

Sous le ciel bleu azur, le palais s'est présenté devant nous dans toute sa splendeur.

Palais Princier et caserne des carabiniers

Au retour, nous nous sommes volontairement perdus dans les ruelles du Vieux Monaco pour sentir l'ambiance du lieu. Nous avons vu le célèbre restaurant italien "Le Pinocchio" avec la poupée Pinocchio sur toutes les fenêtres et des murs en guise de décoration. La dernière chose qui a attiré notre attention c'était la petite cour avec un ancien puits et la statue de l'artiste monégasque François Bosio. C'est lui qui a fait la première statue de Napoléon I ainsi que celle du roi Louis XVIII.

Ruelles traditionnelles du Vieux Monaco 

Pour remonter chez nos amis, nous avons pris le bus. Le réseaux des bus est très pratique à Monaco. A noter que pour les retraités monégasques tous les bus sont gratuits.

Après le déjeuner, nos amis nous avons proposés de visiter le jardin japonais de Monaco. Sur le chemin, nous avons vu une très jolie maison particulière qu'on appelle ici Maison orientale. Entre l'environnement Belle Époque et les façades d'immeubles contemporains, cet immense hôtel particulier offre toute la magnificence du style oriental.

Jardins et immeubles de Monaco 

Jardin japonais de Monaco

Léna était ravie de visiter le jardin japonais qui ressemble à ceux du Japon dans ses moindres détails. Ce jardin a été conçu dans le plus strict respect des principes de la pensée zen. C'est la princesse Grace qui a souhaité la création du jardin. Un architecte-paysagiste japonais a réalisé ce projet. Le jardin a été inauguré en 1994 par le prince Rainier III.

Situé à deux pas de Grimaldi Forum, ce jardin japonais allie harmonieusement la pierre, l'eau et la végétation.

Dans le petit étang il y a une vingtaine de variété de carpes japonaises, de couleurs différentes. Sur le territoire du jardin il y a une ou deux Maison de thé avec des cérémonies du thé traditionnelles pendant l'été. Au milieu du jardin se trouve la Terrasse couverte. Elle accueille des petites expositions et permet d'apprécier le panorama : bassin, cascade et Méditerranée. Par contre, on n'a pas pu voir la mer parce que la partie du jardin qui ouvre vers la Méditerranée est en travaux pour plusieurs mois.

Comme dans tous les jardin japonais, nous avons trouvé l'incontournable pont rouge dont l'étroitesse symbolise la voie inaccessible vers le domaine des Dieux. Le pont porte la couleur du bonheur.

Jardin japonais de Monaco 

Port Hercule

Après le jardin, nous sommes passés par le Port Hercule et ses énormes yachts. On a observé la mise à terre d'un bateau à l'aide d'une grue mobile. Toute l'opération a été parfaitement ajusté par quatre jeunes filles.

A Monaco, il y a toujours des chantiers de l'extension sur la mer. Nous en avons observé un. D'ici 2020, un nouveau quartier de six hectares verra le jour. C'est le moment d'investir !

Port Hercule 

Nous avons vu de plus près le fameux Yacht-Club, l'immeuble en forme d'un paquebot. Du port Hercule il y a le départ des bateaux-bus qui font la traversée du port.

Yacht-club de Monaco 

Avant d'aller au marché de Noël, nous avons vu le monument qui représente une voiture avec son pilote. Nous avons lu sur la pancarte que c'était William Grover, le vainqueur du Ier Grand Prix de Monaco en 1929 avec sa Bugatti 35 B. Le monument a été inauguré par le S.A.S le Prince Rainier III en 2001.

Patinoire à Monaco 

Marché de Noël à Monaco

A l'approche des fêtes, le traditionnel marché de Noël vient juste d'être ouvert et nous y avons fait un tour. Décembre réjouit chaque année les familles qui aiment déambuler sur l'esplanade du port Hercule et profiter du marché de noël, de la patinoire, des jeux et des différentes attractions mises en place par la mairie de Monaco. Illuminée de toutes ses couleurs, la traditionnelle Grande Roue de Monaco tournait et invitait les visiteurs à faire un voyage féerique.

Noël à Monaco
• • •
4

Aujourd'hui c'était le jour férié à Monaco. En fait, la Fête Nationale de Monaco c'est le 19 novembre mais il a été reporté au 9 décembre. Nous avons prévu d'aller au marché avec Lane mais les vendeurs n'étaient pas très nombreux puisque c'était férié. Nous avons pris du thé et sommes allés au Rocher. Eh oui, nous avons encore une fois emprunté les belles marches rouges pour arriver au Palais Princier !

Léna s'est achetée en souvenir une traditionnelle carte postale de Monaco dans l'Office de Tourisme près du Palais.

Près de l'Office de Tourisme à Monaco 

On voulait repasser encore une fois par les ruelles du Vieux Monaco mais nos pieds nous ont fait prendre un autre chemin qui passait par le petit jardin pour enfants juste à côté du Palais. Le jardin surplombait le port de Fontvieille où nous avons fait notre balade hier. Toujours les vues à couper le souffle !

Port de Fontvieille 

Rue Sainte-Barbe

En marchant sans but précis, nous nous sommes retrouvés dans un lieu pittoresque et paisible. Du palais princier aux jardins Saint-Martin, un chemin circule le long de la crête sud-est du Rocher. C'est la rue Sainte-Barbe. Ici, ni boutiques, ni restaurants pour touristes. Monaco offre là ce qu'il a de plus singulier.

Rue Sainte-Barbe 

Ensuite, nous avons continué notre balade dans les jardins Saint-Martin. À Monaco, il existe le parcours des arbres patrimoniaux. Ces arbres se trouvent dans plusieurs jardins de la Principauté, chacun ayant sa pancarte explicative. Cela permet d'apprendre beaucoup de choses sur des espèces protégés.

Monument au prince Albert Ier

Jardins Saint-Martin

Créé en 1816, ce parc de près de 6 000 m2 est le premier espace vert public de la Principauté. Cette oasis de verdure et de fraîcheur surplombe une falaise naturelle remarquable, qui abrite des espèces endémiques. Nous avons vu un bel hôtel à insectes pollinisateurs et une grotte qui sert d'abri pour des chauves-souris.

Les oiseaux viennent facilement, ils ne sont pas sauvages. Nous avons aperçu une grande tortue dans l'aquarium du Musée Océanographique qui touche les jardins Saint-Martin.

Jardins Saint-Martin à Monaco 

Sculptures de Monaco

L'art est très présent en Principauté de Monaco. Ses jardins comptent un grand nombre de sculptures. Nous en avons vu quelques-unes. C'est souvent des représentations de personnes, hommes ou femmes. Pour ne citer que trois, nous avons vu d'abord La Grande Nue Adolescente, non loin de la rue Sainte-Barbe. Et les deux préférées de Léna dans les jardins Saint-Martin : la sculpture qui s'appelle "Invitation" et l'autre qui montre les trois âges de la femme. Cette dernière s'appelle "Le carrefour de la Vie".

Sculptures à Monaco 

Ginkgo biloba

Avant de quitter les jardins Saint-Martin, nous avons aperçu cet arbre splendide qui s'appelle Ginkgo biloba. Il est reconnu comme une plante qui stimule la mémoire et la concentration. Les feuilles de cet arbre mythique originaire de Chine favorisent plus particulièrement la circulation générale et cérébrale. Avec ses feuilles dorées, il est particulièrement beau à l'automne !

Ginkgo biloba dans les jardins de Monaco

Jardin exotique

Après le déjeuner, nous sommes montés dans les hauteurs de Monaco pour découvrir le Jardin exotique. Surplombant Monaco, ce jardin rassemble, depuis 1931, une grande variété de plantes succulentes, notamment des cactus provenant de régions sèches et arides. Le lieu offre un panorama exceptionnelle.

Dans ce jardin il y a une grotte de l'Observatoire qui s'enfonce jusqu'au niveau de la mer. Nous n'avons pas eu le temps de visiter ce jardin ni la grotte mais nous avons profité de la vue.

Jardin exotique. Vue sur Monaco, ses immeubles et son Rocher

Sur environs 11 500 m2, le Jardin exotique abrite près d'un millier d'espèces de cactées et de plantes succulentes. Certains spécimens ont plus d'un siècle et atteignent des dimensions dignes de grands arbres.

Jardin Exotique à Monaco 

Sur le chemin du retour, nous avons vu l'arbre avec les oranges amères. Ça pousse partout à Monaco et on a l'impression que personne ne les ramasse.

Nous avons pris un escalier assez étroit qui menait tout en haut des immeubles. Monaco a plein d'endroit sympathiques à visiter qui pourront vous surprendre !

Le quartier où nous avons séjourné 

Remerciements à Lane et Renée pour leur accueil

Lena, professeur de russe et Lane